Image de couverture du post

2018-07-08 02:07 - Flashback

Flashback #2 : 2014-2015, les années WP

Dans une tentative de documentation de mon évolution dans le milieu de l’informatique, j’ai décidé de proposer une série de flashbacks, où je replonge dans les traces de mon passé. Malheureusement une bonne partie de mes programmes et jeux à été perdue, parce que je n’en étais pas fier ou parce que je n’ai pas fait de sauvegarde de tous mes fichiers en changeant d’ordinateur.

Dans ce second flashback, je vais revenir sur mes premiers pas dans la cour des grands : mes applications sur Windows Phone, qui comptent à l’heure actuelle 155 796 acquisitions.

Les débuts

ClassPad et mes adieux aux calculatrices

En 2013, après avoir passé pas mal de temps à travailler sur le jeu Mipjabok dont j’ai parlé dans le premier flashback, j’ai fait deux petits jeux sur une calculatrice tactile (avec stylet) offerte par Casio dans le cadre d’un partenariat (j’avais participé à l’écriture d’un tutoriel de programmation pour leur page Facebook). Pour les curieux, la calculatrice en question est le Casio ClassPad 330 PLUS, qui ressemble à ça:

ClassPad 330 PLUS

Malgré l’aspect tactile et des fonctionnalités agréables, ce modèle, contrairement à la version précédente du même modèle, a perdu la possibilité de programmer des add-in sur l’ordinateur pour faire des applications puissantes, et on est réduit à utiliser le langage Basic très lent sur ce modèle. Pour couronner le tout la portion de la communauté possédant un modèle compatible pour tester les jeux est quasiment nulle, ce qui ôte toute motivation à travailler sur des jeux pour ce modèle.

Mon premier smartphone

Pour Noël 2013, j’ai demandé un smartphone, après plusieurs années d’utilisation d’un T9 incassable. Mes critères étant un téléphone plutôt solide et prenant des photos correctes, mes parents m’ont offert un Nokia Lumia 625 (coincidence rigolote puisque quelques années plus tard j’irais vivre à quelques kilomètres de la petite ville de Nokia, et juste en face des bureaux où l’entreprise finlandaise employait des centaines de personnes avant son effondrement). L’ancien et le nouveau téléphone côte à côte :

Samsung B2100 et Nokia Lumia 625

Juste après avoir reçu ce smartphone, j’ai commencé à apprendre comment faire des applis dessus, j’ai appris les bases du langage C#, et j’ai entamé mes premiers projets dès janvier 2014.

Les premiers projets

Pour l’anecdote, la publication d’applications sur la plateforme Windows Phone est réservée aux plus de 18 ans, donc j’ai dû tricher sur ma date de naissance pour pouvoir me créer un compte de développeur. J’ai pu obtenir un compte de développeur gratuit en m’inscrivant sur la plateforme Imagine avec un certificat de scolarité.

Parmi mes premiers projets, des utilitaires simples comme un encodeur / décodeur de morse :

Encodeur / décodeur de morse

Un relatif succès

Premier jeu sur la plateforme: PriDuTem

Mon premier jeu était un puzzle game en 2D inspiré d’une arène pokémon, aux graphismes faits sous Paint avec les talents artistiques d’un hippopotame. Et je ne dis pas ça par fausse modestie ou pour le plaisir de faire de l’auto-dérision, jugez-en par vous-mêmes :

PriDuTem

Le jeu a tout de même reçu des bonnes évaluations, en partie parce que j’ai demandé à toutes mes connaissances possédant un Windows Phone de mettre 5 étoiles, et en partie parce que les gens qui sont allés jusqu’à le télécharger avaient déjà des goûts suffisamment douteux pour ne pas avoir été repoussés par les captures d’écran. Ou alors ils ont désinstallé le jeu tout de suite sans laisser d’évaluation. :D

Le gros succès : Des Chiffres Et Des Lettres

L’idée de faire un jeu pour s’ent̂raîner pour l’émission m’est venue lorsque j’étais en classe préparatoire. Un de mes camarades, Emmanuel, est un champion de l’émission, à l’époque il avait participé aux émissions junior, et plus tard il a participé à l’émission adulte et a remporté plusieurs fois de suite. Parfois le midi on jouait, en tentant de choisir nos tirages au hasard, et sans possibilité de vérifier si le bon compte existe à défaut de le trouver.

J’ai songé qu’il faudrait une appli pour s’entraîner seul ou faire les tirages pour jouer en groupe, incluant un solveur. De telles applications existaient sur Android et iOS mais pas sur Windows Phone. J’ai créé mon appli, sans être tout à fait dans les clous niveau propriété intellectuelle, en me disant que si l’émission n’avait pas fait d’application Windows Phone, elle n’irait pas m’embêter pour l’avoir faite.

L’application comporte donc des générateurs de tirages de chiffres et lettres, la possibilité de jouer sur ces tirages, un solveur, et même la possibilité d’entrer manuellement un tirage dans le solveur :

Des Chiffres Et Des Lettres

Quelques autres projets en vrac

Hexagons, un jeu à deux joueurs où l’on place ses jetons sur une grille hexagonale à tour de rôle, dans le but de relier les deux côtés qui portent sa couleur. C’est un jeu qu’on jouait sur papier avec Peio pendant les longs cours de maths ou de physique en première année de prépa.

Hexagons

VR slideshows, un utilitaire pour créer des diaporamas de photos 3D pour les casques de réalité virtuelle dans lesquels on insère son smartphone. L’application demande à l’utilisateur de prendre une photo pour chaque oeil puis ajouter une légende et une transition. L’anecdote est que pour tester l’appli, j’ai envoyé un email à une startup polonaise qui produit des casques de réalité virtuelle et m’en a envoyé un gratuitement la semaine suivante.

VR Slideshows

Hall of shame des évaluations

J’ai vu beaucoup d’évaluations hallucinantes, notamment sur Des Chiffres Et Des Lettres. Si au début le jeu ne touchait que ceux qui le cherchaient et avait donc une très bonne moyenne aux évaluations, lorsqu’il a gagné en visibilité ça a été un déluge d’évaluations peu pertinentes.

Celle-là échappe encore à ma compréhension des années après. J’ai rarement eu l’occasion d’être exposé à tant de stupidité il faut dire.

Review #1

J’ai presque envie de dire merci à cette personne qui, au lieu de pénaliser le jeu, blâme son ignorance.

Review #2

Quand l’image de fond te coûte 2 étoiles…

Review #3

Quand les gens n’ont pas lu la description de l’application avant de télécharger mais veulent quand-même te faire ressentir de la culpabilité parce que ton appli n’est pas celle qu’ils cherchaient.

Review #4

Voilà, c’était tout pour ce flashback, on s’arrête en 2015 donc vous vous doutez bien qu’il y aura d’autres flashbacks sur d’autres sujets ;)

Log in to post a comment.