Image de couverture du post

2018-12-04 01:21 - Événements

On a représenté l’INSA à l’ICPC

Ce week-end avait la sélection sud-ouest-européenne (SWERC) de l’International Collegiate Programming Contest, le plus prestigieux concours universitaire mondial d’informatique. Avec 8 autres étudiants et accompagnés de notre coach Christine Solnon, nous avons porté les couleurs de l’INSA face aux meilleures écoles espagnoles, israéliennes, italiennes, françaises, portugaises et suisses.

L’événement

Sélection et préparation

Pour sélectionner les 3 membres des 3 équipes qui réprésenteraient l’INSA lors de ce concours, notre professeur Vasile-Marian Scuturici et un de nos champions de l’année dernière, Mathis Hammel, ont organisé une compétition interne sur 7 problèmes d’algorithmique. À l’issue de ce petit concours, les 9 gagnants ont été inscrits au SWERC.

Nous avons ensuite formé les équipes en essayant de réunir dans chaque équipe des compétences différentes : par exemple une personne qui programme rapidement, une personne avec des notions avancées d’algorithmique, et une personne capable de décortiquer rapidement la dizaine de problèmes du concours. Nous avons aussi essayé de mettre dans la même équipe les personnes qui avaient déjà travaillé ensemble.

Puis nous avons organisé quelques entraînements pour savoir à quoi s’attendre le jour du concours et apprendre à s’organiser pour tirer le meilleur possible d’une équipe de 3 avec un seul ordinateur.

Déroulement

La compétition avait lieu le week-end du 1er et 2 décembre. Le samedi nous avions des conférences, un entraînement et un banquet. La compétition elle-même était le dimanche, suivie de la correction et la cérémonie de remise des prix et des médailles.

La compétition durait 5 heures et était composée de 11 problèmes d’algorithmique. Les problèmes n’étaient pas classés par difficulté. Il s’agissait donc d’analyser tous les problèmes, de classer ceux qu’on pouvait résoudre directement, ceux qui demandaient de la réflexion et ceux qu’on n’aurait pas le temps de résoudre.

Résultats

Classements

L’année dernière, la meilleure équipe avait atteint la place de 24e/75, et les deux autres équipes s’étaient placées 32e et 51e. Cette année, nous avons des classements beaucoup plus équilibrés : mon équipe se place 29e/89, et les autres suivent de près : 36e et 38e. Nous avons respectivement résolu 4, 3 et 3 problèmes.

Les gagnants

Le top 5 du concours est le suivant:

  1. ENS Ulm (France)
  2. ETH Zurich (Suisse)
  3. UPC (Espagne)
  4. SNS (Italie)
  5. USI (Suisse)

Comparaison avec les autres écoles françaises.

Nous avons été battus par les meilleures équipes de:

  • École Polytechnique
  • ENS Ulm, Lyon, Paris Saclay
  • Télécom ParisTech

Mon équipe a battu des équipes de toutes les écoles ci-dessus à l’exception de l’École Polytechnique.

Toutes nos équipes ont battu toutes les équipes de:

  • Université Paris Diderot
  • Université d’Artois
  • Télécom SudParis
  • INSA Rouen
  • ENSEEIHT
  • Polytech Nice Sophia
  • CentraleSupélec
  • ENS Rennes
  • EPITA
  • Université Paris-Sud
  • Université de Montpellier
  • EFREI
  • Université Grenoble Alpes

Conclusions de l’expérience

Je trouve vraiment sympathique de regrouper plusieurs pays pour les sélections au lieu de faire pays par pays. Cela nous a permis d’échanger avec des personnes d’universités étrangères, avec des cursus différents.

Le niveau de ce concours est très haut et c’est une épreuve d’humilité que de voir la différence de niveau avec des étudiants capables de résoudre plus de 2 fois plus de problèmes que nous durant l’épreuve. Mais en même temps, le classement nous rassure sur notre propre niveau face aux meilleurs étudiants de la plupart des écoles et universités sud-ouest-européennes.

Log in to post a comment.