Image de couverture du post

2018-11-10 17:30 - Événements

On a hébergé un hub pour la Battle Dev

Mardi soir avait lieu la Battle Dev, un concours d’informatique qui rassemble plus de 3000 développeurs pour 2 heures de challenge sur 6 problèmes d’algorithmique.

Pour permettre aux élèves de l’INSA de Lyon de participer dans une ambiance conviviale et faire notre place dans le haut des classements, le bureau d’INSAlgo a décidé d’organiser un hub. Dans l’abondance de pizzas et boissons, nos participants ont en effet excellé.

Nos classements

L’INSA de Lyon a été classé 3ème /132 écoles.

Voici quelques classements notables de nos participants (sur 3914 participations dont 3009 ayant résolu au moins un exercice):

  • Benoît, 7e
  • Paul, 20e
  • moi, 49e
  • Sylvain, 50e
  • Arthur, 63e
  • Mathis, 100e
  • Alexis, 109e

Regard critique sur le concours

Même si nous aimons bien participer à cet événement, la qualité du concours est parfois décevante. Si je pardonne facilement les soumissions longues à cause des serveurs surchargés, il y a des choses en revanche que je trouve très gênantes.

Des jeux de tests qui laissent passer des solutions inefficaces

L’énoncé de l’exercice 5 demandait une solution polynomiale (le problème était de trouver s’il est possible pour une tuteur de prendre tous ses élèves sachant que chacun propose deux créneaux). Après avoir passé du temps à chercher une solution polynomiale, j’ai appris par Paul que sa solution par backtracking avait été acceptée (dans le pire cas, c’est exponentiel, donc très loin d’être polynomial). J’ai alors implémenté cette solution et ai validé l’exercice, mais avec un gros retard par rapport à ceux qui n’ont pas cherché à respecter les limites de l’énoncé. Presque tout le top 100 est faussé à cause de ce problème.

De plus, la limite dans l’énoncé pour le nombre d’élèves est N <= 1000, mais N n’atteint jamais cette valeur dans les tests, car je fais une récursion de profondeur N en Python, or la limite de profondeur de récursion en Python est en général inférieure à 1000.

Un classement des écoles qui défavorise la participation large des étudiants

Le classement des écoles est calculé à partir de deux critères : le nombre moyen d’exercices résolus par les étudiants, et le nombre d’étudiants dans le top 100.

Ainsi, l’école gagnante, Dublin City University, n’a que quelques participations, des habitués des concours qui sont dans le top 100. Une école comme l’INSA Lyon qui a des dizaines de participations avec des niveaux très hétérogène, est moins bien classée malgré plusieurs élèves mieux classés que les participants de DCU.

Pour gagner, une école doit donc restreindre ses participations aux habitués de ces concours plutôt que de communiquer largement à ses étudiants. Cela est totalement à l’encontre de la volonté d’INSAlgo d’ouvrir l’algorithmique au plus grand nombre et de proposer une approche ludique à la résolution rapide de problèmes de programmation.

Malgré cela, notre hub a été un succès et nous reproduirons l’expérience !

Log in to post a comment.